Lors du Conseil de gestion de la Faculté de Droit du mois de septembre, le Doyen a présenté le cadre législatif et règlementaire très strict qui encadre les conventions de stage. Il n’est pas possible pour un établissement de signer une convention de stage qui n’est pas prévue dans la formation, qui ne soit pas en lien avec la formation et qui ne peut se faire que durant la période de la formation. Cela pose notamment un gros problème pour les stages d’été qui devenait de ce fait impossible.

Alors que les recruteurs, les directeurs de masters, les établissements et les politiques n’arrêtent pas de dire que pour se construire un avenir, il faut faire des stages durant ses études, le cadre juridique ne semble pas vouloir s’y prêter. Quelle contradiction ! Bien entendu, Alter Paris XII a demandé qu’il soit possible de trouver une solution juridique pour les étudiants en droit, tout comme l’ensemble du conseil de gestion. Pendant ce temps, la Faculté appliquait la lecture stricte des textes et cela a bloqué un certain nombre d’étudiants.

Quelques semaines plus tard, le Doyen nous proposait une solution juridique viable qui débloque la situation et le fait voter au sein du Conseil de gestion dans les règles de l’art. Nous avons totalement soutenu cette mesure. Ce cadrage a été ensuite repris dans le même esprit au sein de l’UPEC et voté en CFVU un mois après. Là encore, nous l’avons soutenu.

On vous présente ce cadrage :

Deux possibilités de stages

  • Le stage prévu au sein de la formation. Celui-ci doit être en lien avec la formation et être prévu dans le contrat pédagogique ( dans une UE par exemple ). Ce stage donne lieu à une évaluation avec rapport de stage qui compte dans la note du semestre. Classique.
  • Le stage comme supplément au diplôme : c’est un stage facultatif, non obligatoire, voulu par l’étudiant. Il n’est pas prévu dans la formation mais il doit tout de même être encadré avec un enseignant-référent, et doit aussi avoir un lien avec la formation. Celui-là peut avoir lieu l’été.

Ces stages peuvent avoir lieu pendant la durée de l’inscription universitaire. Il y a des règles spéciales pour les Masters.

C’était un problème qui affectait principalement les étudiants en Licence et nous remercions le Doyen de s’être préoccupé du problème et d’avoir trouvé une solution intelligente et efficace.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.