Depuis la rentrée scolaire 2010, la Faculté de Droit Paris – Est (ex-Paris 12) a ouvert une nouvelle filière d’excellence au sein de la Licence, nommée « Préparation aux Carrières Publiques ». Cette filière « permet aux étudiants retenus d’acquérir une formation spécialisée et la méthodologie nécessaire à la réussite aux concours administratifs de haut niveau, dans la fonction publique d’Etat ou territoriale. »

Une présentation alléchante pour les étudiants désireux de suivre une formation de Droit Public complémentaire et d’obtenir une préparation aux concours administratifs. Dès la prérentrée, la promotion de la filière fut importante, et la sélection présentée comme rude, lettre de motivation, dossier et lettre de recommandation nécessaires ! Quatorze étudiants ont été retenus sur un nombre inconnu de postulants, la scolarité ayant laissé entendre qu’elle pourrait communiquer le nombre initial de dossiers déposés aux étudiants après la fin de leur première année.

Lors d’une réunion introductive, la responsable pédagogique de la filière, Madame Hainque, a exprimé son souhait de mettre en place cette nouveauté dès la rentrée 2010 malgré les éventuels disfonctionnements pouvant survenir. C’est à l’un de ces disfonctionnements que les étudiants se sont heurtés dès le début du premier semestre, en effet, aucun chargé de Travaux Dirigés n’avait été assigné à leur matière supplémentaire « Carrières Publiques », ce qui a obligé les étudiants à suivre par la suite deux séances de Travaux Dirigés par semaine au lieu d’une, et des difficultés à terminer le programme.

Malgré les problèmes inhérents au lancement d’une nouvelle filière, les étudiants ont baptisé leur promotion « Portalis », en hommage au célèbre juriste, menant ainsi une démarche similaire à celle des promotions des Grandes Ecoles, comme Sciences Politiques ou l’E.N.A.

Les étudiants ont accepté de répondre à un questionnaire composé de six questions, voici quelques-unes des réponses qu’ils ont données.

Quelle idée aviez-vous de la filière « Carrières Publiques » avant d’en faire partie ?

« Une filière permettant d’avoir un bon groupe de Travaux Dirigés, un effectif restreint et un cours de culture générale. »

« Qu’il s’agissait d’une passerelle privilégiée, permettant un accès à Sciences Po. »

Quelle est votre impression actuelle sur cette filière ?

« Le professeur est très intéressant, a de l’expérience, de l’ambition… »

« Filière […] à son balbutiement mais tendant à s’améliorer et à réellement remplir son but vendu aux étudiants. »

« La finalité de la filière commence à être mieux définie. »

Le contenu du programme de la matière « Carrières Publiques » vous convient-il ?

« Le programme du premier semestre n’était pas encore clair mais le second semestre apparait utile, et bien encadré. »

« Oui, nous nous entrainons à la note de synthèse, épreuve principale de tous les concours administratifs. »

« Un programme et des objectifs biens définis. »

Que pensez-vous de la gestion (Scolarité) de la filière « Carrières Publiques » ?

« Madame Doumbia est aux petits soins pour les Carrières Publiques. »

« La scolarité a eue besoin d’un temps d’adaptation pour s’organiser mais est maintenant très impliquée et il apparait qu’elle met tout en œuvre pour aménager au mieux l’emploi du temps du groupe. »

« Errare humanum est. »

En ce qui concerne d’éventuelles améliorations pour ladite filière, les étudiants n’ont répondu que « plus de cours » ou « les améliorations sont déjà en place », cependant, l’amélioration majeure dont la filière d’excellence « Carrières Publiques » pourrait bénéficier serait une meilleure gestion du lancement pour la rentrée prochaine.

Alter Paris XII a soutenu la création de cette filière d’excellence en raison de son objectif novateur particulièrement intéressant pour les étudiants en Droit dans un domaine qui manquait cruellement à la Faculté de Droit Paris-Est. Nous encourageons la promotion de cette filière et nous espérons qu’elle saura être aussi pérenne que son homologue, la Filière Jean Monnet (filière d’excellence en Droit communautaire).

2 commentaires

  1. Cette filière semble très intéressante. Peut-on y accéder après une L3 ?

    1. Author

      Cela n’est pas possible car il s’agit d’une filière de niveau Licence, qui se prépare sur 3 ans en parallèle de la licence générale en Droit. Pour une préparation similaire au niveau master, il faut regarder les parcours Master qui existent dans chaque Fac de Droit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.